PvB/PNRFO <p>Découvrez le territoire des Lacs et du Parc naturel régional de la Forêt d'Orient, pour vos vacances ou un weekend, avec des hébergements à taille humaine.<br />
Pour vous : 3 lacs (Orient, Temple, Amance), près du Lac du Der, ports de plaisance, loisirs nautiques, voile, kite-surf, motonautisme, ski nautique, jet-ski, pêche, baignade.<br />
Un cadre naturel exceptionnel : forets profondes, étangs, randonnée à pied, à cheval, en vélo.<br />
Plus de 265 especes d'oiseaux, migration des grues, cygogne noire, observatoires.<br />
Une terre d'histoire, voies romaines, Templiers, sculpture Renaissance, musée Napoléon, ecomusée.<br />...</p> Pascal Bourguignon / PNRFO <p>Le Balcon du Parc est une route touristique permettant de découvrir le Parc naturel régional de la Forêt d'Orient.</p> Gary Rodgers <p>Coucher de soleil sur le Lac d'Orient.<br />
En mémoire d'Alan Oswald Rodgers, Néo-Zélandais, pilote de Lancaster (1923-1944).</p> Anne villaumé / PNRFO <p>Pour la construction du nouvel observatoire du Lac du Temple, une technique respectueuse de l'environnement a été utilisé, le débardage.</p> Peter van Bussel / PNRFO <p>200 étangs au moyen-âge, aujourd'hui près de 70. Tous privés, certains sont accessibles en restant sur les chemins de randonnée.</p> PvB/PNRFO <p>
	Le Lac Orient, un des trois Lacs de la Forêt d'Orient. Image prise au mois de juin, le niveau de l'eau étant assez haut.</p> PNRFO <p>Ici une Caloptéryx Vierge. Après l'accouplement, la femelle pond ses oeufs dans l'eau. Les larves muent plusieurs fois avant de sortir au grand air pour devenir des libellules... </p> Ludovic Thiérard <p>
Pont donnant accès à l'entrée par la grille d'honneur du Château de Brienne</p> Ange Franquin <p>Port de plaisance de Mesnil Saint-Père. Lac d'Orient.</p> Jean-Marc Cambuzat <p>Port-Dienville, pour tous les passionnés de vitesse nautique, jet-ski, ski-nautique, bateaux à moteur...</p> PvB/PNRFO <p>Au point de vue du Croît, une table d'orientation avec des vues imprenables sur la Champagne humide, avec ses lacs, forêts et champs.</p> Ange Franquin <p>Le lac d'Orient: loin du bruit des moteurs...vive la voile sur toutes ses formes.</p> Peter van Bussel / PNRFO <p>Les lacs du PNR de la Forêt d'Orient atteignent des niveaux différents dans l'année, il n'est donc pas rare de croiser des arbres immergés sur les berges.</p> PvB / PNRFO <p>Cet itinéraire de 42 km relie Troyes aux lacs, presque entièrement sur chemins protégés.</p> Pascal Bourguignon / PNRFO <p>Grands Lacs, forêts majestueuses, étangs, rivières, faune sauvage, prés et champs, grandes cultures, vignoble, plateaux et rivières, architecture à pans de bois, …</p>

Loutre, Lutra lutra

 
 


Description:


Longueur : 60-95 cm. Poids : 6-17 kg.
Allure typique des Mustélidés. Longue queue charnue, très épaisse à la racine, s'amenuisant à l'extrémité; pattes courtes et fortes; les doigts portent de courtes griffes pointues.
Tous les doigts sont palmés. Museau court, obtus, pourvu de longues moustaches. Oreilles très courtes, arrondies, velues. Pelage dense, assez ras, pourvu d'une bourre douce et imperméable. Dessus brun, bourre gris blanc ; dessous et joues brun clair à gris blanc argenté.


Habitat:


Eaux douces stagnantes ou courantes entourées de berges riches en cachettes ; canaux, marécages ; côtes marines, estuaires, lagunes d'eau saumâtre; lacs.


Mœurs:


Surtout crépusculaire et nocturne. Solitaire, en couple ou en groupe familial. Nage et plonge remarquablement. Reste immergée de 15 secondes à 2 minutes. En nage rapide, avance en agitant sa queue verticalement et en faisant onduler son corps, se dirigeant avec les pattes postérieures. A terre, galope; glisse sur le ventre le long des berges en pente ou dans la neige. Très joueuse. Repaire dans les berges. Utilise et transforme un terrier préexistant, une cavité sous des racines ou un autre abri. Selon l'abondance de la nourriture, le territoire d'un mâle atteint 25 km carrés et inclut plusieurs territoires de femelles. Se déplace beaucoup.
Nourriture : surtout animale : poissons, grenouilles, mollusques, crustacés, oiseaux d'eau, petits rongeurs, insectes.


Reproduction:


Copulation en toutes saisons, généralement dans l'eau. Portée : 1 à 5 petits qui ouvrent les yeux à 4-5 semaines et sont allaités 7-8 semaines. Maturité sexuelle à 2 ou 3 ans.


Répartition:


En 1930, elle était présente dans toute la France. A la fin du XIX siècle, la chasse et le piégeage ont entraîné une diminution de l’espèce. Mais c’est la destruction des habitats, en particulier due à la pollution, qui a été responsable de sa dramatique régression dès 1950. Son aire de répartition s’est trouvée alors morcelée. Malgré sa protection depuis 1972, la Loutre a disparu ou régressé des trois quarts du territoire national. Seules ses populations du Massif Central, de la façade atlantique et de Bretagne ont résisté. Depuis le début des années 1980, on assisterait à un mouvement de recolonisation vers l’est depuis le massif central. Actuellement, le statut de la Loutre est très précaire en Champagne-Ardenne.


Evolution historique et menaces:


L'aire de répartition se fragmente partout et ses populations s'amenuisent. Les effectifs comprenaient environ 50 000 individus au début du siècle ; actuellement, il n'en reste probablement qu'un millier. Une très légère recolonisation des rivières non aménagées et non polluées se manifeste dans le Massif central. Les causes de la raréfaction de la Loutre sont toutes d'origine humaine, ce carnivore n'ayant pratiquement pas d'ennemi dans la nature. Chasse, piégeage, modification des milieux : recalibrage des rivières, assèchement des marais, débroussaillage des rives, bétonnage des côtes…


Mesures de conservation:


Des mesures de conservation active ont été mises en place : havres de paix créés, dispositifs de contournement des barrages, passages sous les routes,…