PvB/PNRFO <p>Découvrez le territoire des Lacs et du Parc naturel régional de la Forêt d'Orient, pour vos vacances ou un weekend, avec des hébergements à taille humaine.<br />
Pour vous : 3 lacs (Orient, Temple, Amance), près du Lac du Der, ports de plaisance, loisirs nautiques, voile, kite-surf, motonautisme, ski nautique, jet-ski, pêche, baignade.<br />
Un cadre naturel exceptionnel : forets profondes, étangs, randonnée à pied, à cheval, en vélo.<br />
Plus de 265 especes d'oiseaux, migration des grues, cygogne noire, observatoires.<br />
Une terre d'histoire, voies romaines, Templiers, sculpture Renaissance, musée Napoléon, ecomusée.<br />...</p> Pascal Bourguignon / PNRFO <p>Le Balcon du Parc est une route touristique permettant de découvrir le Parc naturel régional de la Forêt d'Orient.</p> Gary Rodgers <p>Coucher de soleil sur le Lac d'Orient.<br />
En mémoire d'Alan Oswald Rodgers, Néo-Zélandais, pilote de Lancaster (1923-1944).</p> Anne villaumé / PNRFO <p>Pour la construction du nouvel observatoire du Lac du Temple, une technique respectueuse de l'environnement a été utilisé, le débardage.</p> Peter van Bussel / PNRFO <p>200 étangs au moyen-âge, aujourd'hui près de 70. Tous privés, certains sont accessibles en restant sur les chemins de randonnée.</p> PvB/PNRFO <p>
	Le Lac Orient, un des trois Lacs de la Forêt d'Orient. Image prise au mois de juin, le niveau de l'eau étant assez haut.</p> PNRFO <p>Ici une Caloptéryx Vierge. Après l'accouplement, la femelle pond ses oeufs dans l'eau. Les larves muent plusieurs fois avant de sortir au grand air pour devenir des libellules... </p> Ludovic Thiérard <p>
Pont donnant accès à l'entrée par la grille d'honneur du Château de Brienne</p> Ange Franquin <p>Port de plaisance de Mesnil Saint-Père. Lac d'Orient.</p> Jean-Marc Cambuzat <p>Port-Dienville, pour tous les passionnés de vitesse nautique, jet-ski, ski-nautique, bateaux à moteur...</p> PvB/PNRFO <p>Au point de vue du Croît, une table d'orientation avec des vues imprenables sur la Champagne humide, avec ses lacs, forêts et champs.</p> Ange Franquin <p>Le lac d'Orient: loin du bruit des moteurs...vive la voile sur toutes ses formes.</p> Peter van Bussel / PNRFO <p>Les lacs du PNR de la Forêt d'Orient atteignent des niveaux différents dans l'année, il n'est donc pas rare de croiser des arbres immergés sur les berges.</p> PvB / PNRFO <p>Cet itinéraire de 42 km relie Troyes aux lacs, presque entièrement sur chemins protégés.</p> Pascal Bourguignon / PNRFO <p>Grands Lacs, forêts majestueuses, étangs, rivières, faune sauvage, prés et champs, grandes cultures, vignoble, plateaux et rivières, architecture à pans de bois, …</p>

PR07 Sur les traces de l'argile

Version pdf Printable view

Durée: 15km - 3h30
Type de circuit: Circuits Pédestres
Type de balisage: Pas de balisage
Couleur de balisage: Blanc / Jaune

Conseils

Sur une partie du circuit, le chemin peut s'avérer boueux.
Prévoyez de bonnes chaussures.

Départ

Il s'effectue à l'église d'Amance.

Itinéraire

Le départ s'effectue à l'église qui date du XI° avec des remaniements du XV1°; à l'intérieur remarquez les carreaux en
terre cuite à fleurs de lys, deux statues de jeunesse de Léon Moynet (statuaire, avocat de Saint-Pierre à Vendeuvre-sur-Barse) de part et d'autre du Maître autel.

Sur la place, des panneaux d'information touristique et des tables de pique-nique en pierre, agréablement ombragées par des tilleuls, vous accueillent.
Prenant sa source tout près du village du même nom, l'Amance le traverse, passant par le lavoir et devant l'église, et coule jusqu'à Mathaux. Pour rejoindre la tuilerie Piétremont, première visite jalonnant la promenade, suivez la rue Jean Collot.
Quittez Amance par la D 112, route sillonnant entre les champs et amenant à la Ville-aux-bois. La deuxième visite présente l'architecture de la Ville aux bois.
Vous découvrez alors la chapelle du Xll°siècle (à l'intérieur, se trouve une oeuvre d'art remarquable expliquée : une pierre tombale du XV° d'un chevalier) et une longère traditionnelle (maison à pans de bois et longs pans) ; plus loin, vous croiserez une demeure seigneuriale du XVII° siècle avec un très beau pigeonnier, puis une grande grange en pierre et enfin une villa en brique du début du siècle.
Quittez la Ville aux bois en prenant sur la droite. Un sentier pierré vous amène en sous bois. Ce sentier se transforme alors en chemin de terre, souvant boueux. Prenez garde !
Vous passez ainsi dans le bois des Cornées et non loin se trouve le bois du Der. En celte, Der signifie chêne.
Le chêne est un arbre qui a longtemps servi à construiredes maisons et églises à pan de bois. Il est en effet l'espèce prépondérante de ce bois.
Vous arrivez bientôt à une première grande croisée de chemins. Poursuivez le circuit en allant tout droit. Continuez toujours tout droit; vous traversez alors les Accrues, zone boisée, plantée il y a 140 ans par les habitants eux-même.
Le chemin blanc se termine en face de vous, et repart complètement sur la droite. Lancez vous dans le chemin en sous-bois en face.
Prenez ensuite la première à droite, sur la route forestière des Grands Bas (vous quittez le GR). Le chemin en herbe se transforme en pierre assez rapidement.
Ce large chemin blanc forme deux grands coudes sur la gauche. Au second coude, après 2 km, prendre à droite sur la piste équestre. Vous retrouvez alors le balisage GR.
Ce chemin passe à travers bois en direction du chêne de l'Eperon, arbre couché par la tempête du 26 décembre 1999.
Continuez sur le chemin en face. Vous quittez donc le GR. Vous êtes alors sur les tranchées d'Amance. Prenez à gauche une route goudronnée qui vous ramènera en moins d'une heure à Amance.
Aux abords du village, des éoliennes ramenant l'eau pour les vaches trônent au centre des prés.
Au cimetière d'Amance reposent un sergent, un officier pilote et un lieutenant de la Royale Air Force tombés en 1942.
Empruntez la rue Saint-Martin pour rejoindre l'église. Au passage, remarquez le clapier - poulailler - pigeonnier tout en brique de la fin du XIX° siècle. Peu après, se trouve 'la commanderie', maison de maître en pierre. (vers 1880).
Pour clore cette promenade autour du matériau local, dirigez-vous vers la poterie d'Arance. (Déjà en 1800, il y a avait à Amance une fabrique de poterie en terre rouge).
Pour cela, empruntez la rue de l'église jusqu'à la Grande rue et prenez à droite. Suivez ensuite le fléchage et appréciez la visite de la poterie. Pour regagner l'église, suivez la rue Seim. Le lavoir tout en pierre se dresse sur le côté gauche du pont. D'une charpente tout en bois, il est alimenté par l'Amante. Laissez le pour reprendre la rue Collot. Repassez devant la tuilerie Piétremont une dernière fois avant de faire un arrêt bien mérité sur les bancs de la place des tilleuls.

A savoir

Les tuileries-briqueteries

Au XIX° siècle, le territoire comptait une cinquantaine de tuileries / briqueterie alimentant l'industrie du bâtiment en matériaux de construction. Aujourd'hui bon nombre de ces établissement ont éteint leurs fours face à la concurrence des tuileries mécaniques. D'autres ont été submergés par les grands lacs. Néanmoins, le progrès technique et l'industrialisation ont épargné le village d'Amance.

Tuilerie Jean-Paul Piétremont
4, rue Jean Collot – 10 140 Amance.
Tél : 03 25 41 37 48 – Madame Piétremont.
Une semaine de refroidissement, une semaine de déchargement, une semaine d'enfournement. C'est selon ce rythme et dans le four voûté du XVIII° siècle que Léon Moynet y fit cuire ses premières statues. Aux couleurs traditionnelles de la région, un atelier fabriquera à votre commande des carreaux vernissés ou émaillés. Une belle tuilerie traditionnelle avec ses remises en bois et en brique

Poterie de Champagne
13, Grande rue – 10 140 Amance
Tél : 03 25 41 34 05 -
Monsieur Drouy.
Il est le gardien de la grande tradition de Léon Moynet : l'estampage.
Capable de refaire les dômes de l'université de Moscou, comme de produire les creusets des pièces d'avions de chasse : il est un authentique artisan. Découvrez les vasques, vases, épis de faîtages du pays, niches à oiseaux, objets

Caractéristiques

  • Longueur : 12.65km

Carte



Loading...