PR09 Le Croit (plus variantes)


Durée: 6km - 2h (variantes +2km)
Type de circuit: Circuits Pédestres
Type de balisage: Pas de balisage
Couleur de balisage: Blanc / Jaune

Conseils

Ce circuit très court peut être prolongé en allant vers Brevonnes.

Départ

Garez vous dans le village de Villehardouin, au niveau du panneau décrivant les richesses naturelles, puis suivez la rue Gaullière.

Itinéraire

Au niveau de la carrière, prenez le chemin bordé d’une haie qui monte sur la droite.
Prendre le 1er sentier en herbe sur la gauche, et tournez après le coude à droite. Le sentier monte, et vous atteignez rapidement le sommet de la butte du Croit, où se trouve une table d’orientation.
Continuez le chemin. Vous quittez la butte. Prenez à droite à l’intersection.
Prenez à gauche à l’intersection. Vous rejoignez ainsi le chemin pierré qui descend dans le vallon pour rejoindre Brantigny.
On trouve à Brantigny un château avec dépendances, ferme et basse-cour. Près de l’Eglise classée, le lavoir bucolique date de Napoléon III ( fin du XIXe siècle ).
Après la visite du village, reprenez le même chemin en direction du Croit. N’allez pas cette fois au sommet de la butte, mais continuez le chemin tout droit.
Prenez le coude à gauche, et continuez tout droit pour rejoindre la carrière.
De retour à Villehardouin, une autre boucle est possible en direction de brévonnes. Suivez la ruelle des près qui vous emmène, à travers champs, sur un chemin piérré.

A savoir

Brantigny

Dominé par le sommet du Croît, le hammeau de Brantigny constitue un site remarquable avec l’église et le château autour desquels s’articule un ensemble presque intact de constructions traditionnelles.

Villehardouin

Geoffroy de Villehardouin, célèbre chroniqueur des croisades, père de l’histoire et de la prose française, naquit dans le château de Villehardouin dont il ne reste que des vestiges.

Brévonnes

Riche en architecture traditionelle, on trouve à Brevonnes des longères du XVIe siècle, alignées selon un parcellaire médiéval. Des maisons de maître en brique (1880) sont visibles. Rue du Tremblet une porte cochère est coiffée d’une volière. Cette dernière fut une tolérance qui permit
aux tenanciers de plus de 25 hectares d’avoir un pigeonnier comme les seigneurs mais ne reposant pas au sol; les pigeonniers sur pieds étant réservés pour les hauts justiciers. Non loin du cimetière se trouve le lavoir. L’édicule à côté, protége une source miraculeuse et est dédi é à la Sainte-Reine.

Le Croît

Du haut de ce point culminant, on peut remarquer la différence de paysages entre Champagne humide au sud et Champagne crayeuse qui constitue la marge nord-ouest du Parc, juchée sur le balcon du parc. La champagne humide offre des paysages boisés, alors que la Champagne crayeuse, sèche et valonnée, est modelée par l’agriculture moderne dont les openfields cultivés, épargnent,
ça et là, quelques boisements rélictuel.

Caractéristiques

Carte



Loading...

Télécharger le tracé