PvB/PNRFO <p>Découvrez le territoire des Lacs et du Parc naturel régional de la Forêt d'Orient, pour vos vacances ou un weekend, avec des hébergements à taille humaine.<br />
Pour vous : 3 lacs (Orient, Temple, Amance), près du Lac du Der, ports de plaisance, loisirs nautiques, voile, kite-surf, motonautisme, ski nautique, jet-ski, pêche, baignade.<br />
Un cadre naturel exceptionnel : forets profondes, étangs, randonnée à pied, à cheval, en vélo.<br />
Plus de 265 especes d'oiseaux, migration des grues, cygogne noire, observatoires.<br />
Une terre d'histoire, voies romaines, Templiers, sculpture Renaissance, musée Napoléon, ecomusée.<br />...</p> Pascal Bourguignon / PNRFO <p>Le Balcon du Parc est une route touristique permettant de découvrir le Parc naturel régional de la Forêt d'Orient.</p> Gary Rodgers <p>Coucher de soleil sur le Lac d'Orient.<br />
En mémoire d'Alan Oswald Rodgers, Néo-Zélandais, pilote de Lancaster (1923-1944).</p> Anne villaumé / PNRFO <p>Pour la construction du nouvel observatoire du Lac du Temple, une technique respectueuse de l'environnement a été utilisé, le débardage.</p> Peter van Bussel / PNRFO <p>200 étangs au moyen-âge, aujourd'hui près de 70. Tous privés, certains sont accessibles en restant sur les chemins de randonnée.</p> PvB/PNRFO <p>
	Le Lac Orient, un des trois Lacs de la Forêt d'Orient. Image prise au mois de juin, le niveau de l'eau étant assez haut.</p> PNRFO <p>Ici une Caloptéryx Vierge. Après l'accouplement, la femelle pond ses oeufs dans l'eau. Les larves muent plusieurs fois avant de sortir au grand air pour devenir des libellules... </p> Ludovic Thiérard <p>
Pont donnant accès à l'entrée par la grille d'honneur du Château de Brienne</p> Ange Franquin <p>Port de plaisance de Mesnil Saint-Père. Lac d'Orient.</p> Jean-Marc Cambuzat <p>Port-Dienville, pour tous les passionnés de vitesse nautique, jet-ski, ski-nautique, bateaux à moteur...</p> PvB/PNRFO <p>Au point de vue du Croît, une table d'orientation avec des vues imprenables sur la Champagne humide, avec ses lacs, forêts et champs.</p> Ange Franquin <p>Le lac d'Orient: loin du bruit des moteurs...vive la voile sur toutes ses formes.</p> Peter van Bussel / PNRFO <p>Les lacs du PNR de la Forêt d'Orient atteignent des niveaux différents dans l'année, il n'est donc pas rare de croiser des arbres immergés sur les berges.</p> PvB / PNRFO <p>Cet itinéraire de 42 km relie Troyes aux lacs, presque entièrement sur chemins protégés.</p> Pascal Bourguignon / PNRFO <p>Grands Lacs, forêts majestueuses, étangs, rivières, faune sauvage, prés et champs, grandes cultures, vignoble, plateaux et rivières, architecture à pans de bois, …</p>

Putois, Mustela putorius

 
 


Description:


Longueur : 31-45 cm. Poids : 500g -1 kg.
Allure typique des Mustélidés. Un peu plus petit que la Martre et la Fouine, plus grand que l’Hermine. Svelte, bas sur pattes ; oreilles courtes, arrondies, dressées. Queue assez longue, touffue. Pelage brun foncé à noir mais la bourre jaunâtre transparaît sur les flancs ; extrémité du museau blanche.


Habitat:


Plaines boisées, champs entrecoupés de bosquets, souvent au voisinage de l’eau. Se rapproche parfois des habitations.


Mœurs:


Presque exclusivement nocturne. Solitaire ou en groupe familial. Terrestre, grimpe à peine. Repaire dans une crevasse, un terrier de lapin. Suivant l’abondance des proies, le domaine vital varie entre quelques dizaines d’hectares et 200 ha. Très nettement carnivore, il consomme principalement des campagnols, souris et rats surmulots, amphibiens, oiseaux et lapins. Les poissons, musaraignes sont consommés plus occasionnellement.


Reproduction:


Copulation entre février et juin, gestation d’environ 6 semaines. Portée : 3 à 8 petits qui ouvrent les yeux à 5 semaines et sont allaités 6 semaines. Maturité sexuelle à 9-11 mois.


Répartition:


L’espèce est présente et commune dans les 4 départements de la région ais de façon hétérogène en fonction des milieux. Il est présent principalement en Champagne humide, dans les camps miliaires de la Marne et de l’Aube, en Argonne, sur les crêtes pré-Ardennaises et dans le sud-ouest haut-marnais.


Menaces et mesures de conservation:


Depuis 1950, les populations françaises connaissent un déclin général par suite de l’assèchement des zones humides, de l’arrachage des haies et de la raréfaction des proies. Secondairement, la circulation routière et le piégeage sont des facteurs de mortalité.
Les mesures de protection concernent en priorité l’habitat : maintien ou restauration des zones humides et des haies.